Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/HISTOIRE DE SAINTE-FOY-LA-GRANDE/Les origines de la cité sont complexes

Les origines de la cité sont complexes

24/04/2010 - Lu 2683 fois
Article de Danièle Provain

 

-1 Les origines de la cité (du IIe siècle ap. JC à l’an Mil)

Cette cité, petite par la superficie, grande par son histoire, mérite qu'on s'intéresse à son passé. Les sources concernant la fondation de la bastide sont peu nombreuses d'où la difficulté à cerner les origines. Les Archives Municipales ne remontent qu'au XVème siècle : les premiers parchemins sont la "Reconnaissance au Roi Louis XI"en 1473 et la confirmation des privilèges par Louis XII en 1498. Le premier Registre de la Jurade date de 1549, registre où sont consignés les événements de la vie administrative et économique et aussi les faits politiques.


 

Ce pays était habité bien avant la fondation de la bastide ainsi que l'attestent tous les objets préhistoriques trouvés dans le sol ou le lit de la Dordogne. La villa gallo-romaine du CANET sur la rive droite de la Dordogne nous a laissé de superbes mosaïques que vous pouvez admirer à l'Office de Tourisme du Pays Foyen à Sainte-Foy-la-Grande. Récemment à l'occasion de fouilles archéologiques préventives réalisées lors de la construction de la voie de contournement de Sainte-Foy et Pineuilh à partir de 2001, Frédéric PRODEO, ingénieur INRAP et son équipe ont découvert un site archéologique sur la commune de PINEUILH au lieu-dit "la Mothe" qu'ils ont appelé "une résidence aristocratique à la charnière de l'An Mil". Ils ont déterminé trois périodes d'occupation du sol : la première à l'époque néolithique, la seconde au bronze final et la plus importante à la fin du XIème siècle où on se trouve confronté à une exploitation agricole qui a duré un siècle et demi, les derniers bois de construction remontant aux alentours de 1120. Le mobilier trouvé, bien conservé, en particulier une tour de jeu d'échecs en bois de cerf, décorée d'ocelles, une variété d'armes et de matériel d'équitation, permet de penser qu'il s'agit là d'une demeure riche appartenant à un chevalier aristocratique. Ces conclusions sont intéressantes par rapport aux connaissances antérieures de la fondation de la bastide.


 

1-Photo de la mosaïque de l’Office de Tourisme

Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : Fondation de la Bastide (XIIIe)Article suivant : Paul Broca (1824- 1880)