Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/PORTRAITS/Jeanne Barret/Jeanne Barret (1740-1807)

Jeanne Barret (1740-1807)

14/10/2014 - Lu 1037 fois
Article Alain Morel

 

 Jeanne Barret ou Baret est née le 27 juillet 1740 à La Comelle (Saône-et-Loire), sa mère meurt l'année suivante le 04 novembre 1741. À la mort de son père, elle n'a que 22 ans. Orpheline, elle est engagée comme gouvernante pour s'occuper du fils du botaniste Philibert de Commerson qui est veuf. Compagne de celui-ci, elle se déguise en homme et se fait passer pour son valet, lors de l'expédition dirigée par Bougainville fin 1766. A cette époque les femmes n'ont pas le droit d'embarquer sur un navire de la marine royale, selon une ordonnance datant du 15 avril 1689.

Le 01 février 1767, le couple embarque à Rochefort sur l'Étoile qui doit rejoindre la Boudeuse, frégate de Bougainville en route pour une expédition scientifique autour du monde. Leur supercherie est découverte à Tahiti en 1768, mais ils poursuivent le voyage jusqu'à l'île de France (actuelle île Maurice), où Bougainville les débarque. 

Commerson y meurt en 1773. Désormais seule et sans ressource, Jeanne rencontre un marin français originaire du Périgord, jean Dubernat, qu'elle épouse le 17 mai 1774.

Le couple rentre à Paris en 1776. Jeanne a ramené les récoltes botaniques de Commerson destinées au jardin du roi, soit  5000 espèces dont beaucoup sont inconnues. Louis XVI, qui reconnait ses mérites comme aide-botaniste, lui accorde une rente de 200 livres.

 

Partie de Rochefort en 1767 , elle rentre en France neuf ans plus tard. Elle est sans doute la première femme a avoir réalisé ce voyage extraordinaire: le tour du monde à bord d'un bateau.

Jeanne finit sa vie dans sa maison de Saint-Aulaye au lieu des Graves (aujourd'hui commune de Saint-Antoine-de-Breuilh), en Dordogne, région d'où est originaire son mari. Elle y meurt le 05 aout 1807 à l'âge de 67 ans. Jean Dubernat décède dix ans plus tard, au même lieu, en 1817 à l'âge de 82 ans.

 

 

 

                   

 

 

 

Sources documentaires:

 Archives départementales de Saône-et-Loire

 Archives départementales de la Dordogne

 «  Jeanne Barret  », Les Amis de Sainte-Foy et sa région,  N°72 cahier n° 1, 1998, Jean Suret-Canale

 « Une femme globe-trotter avec Bougainville: Jeanne Barret 1740-1807 », Annales de Bourgogne, t. 67, p. 41-45, Dijon, 1995, Carole Christinat

 site internet www.pays-de-bergerac.com/pages/culture-patrimoine/personnages-celebres/jeanne-baret/ 

 

Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : Aspects de Sainte-Foy au XIXème siècleArticle suivant : Sommaire